Sidecar Matchless sous la pluie

Aquarelle et encre de Chine au format 55 x 65 cm

1955 MATCHLESS G45
Matchless a présenté le G45 500 twin en 1951 en tant que moto de course. Il a fait ses débuts au Grand Prix Manx cette année-là piloté par Robin Sherry, qui a pris la 4e place. La G45 était basée sur la version street du vélo, le Matchless G9. Le stock G9 a été dépouillé et les cylindres en fonte ont été remplacés par des cylindres en alliage, ainsi qu’une nouvelle culasse avec un meilleur écoulement et plus d’ailettes pour un refroidissement supplémentaire. Le finning a également été ajouté à la soupape d’échappement (avant), qui est unique au G45. À partir de 1953, la came a été améliorée, des suiveurs de came à rouleaux ont été ajoutés, ainsi que deux carburateurs Amal GP. La société sœur AJS a utilisé le jumeau G45 (presque) appelé badge 745 (et affectueusement appelé « Boy Racer »). Les deux se sont battus pour la position de tête dans de nombreuses courses, à la grande consternation de la compétition. En 1952, le Matchless G45 a remporté le Grand Prix Senior Manx. Cela a suscité la controverse parmi les autres fabricants de vélos car les règles interdisaient aux prototypes d’usine de participer à de tels événements. Qu’a fait Matchless? Ils ont mis leurs pilotes d’usine à la disposition du public, ce qui était rare à l’époque. À partir de 1953, les Matchless G56 et AJS 7R ont été vendus par le biais de revendeurs à des membres du public. Matchless n’a construit qu’environ 80 G45 pendant sa courte production de 1951 à 1958.